"Un baiser pour les abeilles de la Terre" avec Alain BENOIT à la GUILLAUME

‘‘Un baiser pour les abeilles de la Terre" est le titre de cette exposition. 

Utilisant le contre-jour, les ocres du soleil couchant, le miroir d’une pièce d’eau, Alain Benoit à la Guillaume essaie patiemment de capter leur beauté, leur intimité. 

Apiculteur professionnel et créateur de la cité de l’abeille, ferme apicole de la montagne auvergnate, il parvient à saisir, enfumoir d’une main, appareil photo de l'autre, les instants d’intimité de ses abeilles ‘‘Apis magnifica’’.

Il est l'auteur de plusieurs expositions photographiques, dont "Balade pour un Hexagone d'abeilles", exposition esthétique qui montre la relation fragile des abeilles avec l'agriculture (Clin d’œil entre leur hexagone et le nôtre, sans repli sur soi, mais avec l’espérance que le plus grand ne fasse pas disparaître le plus petit : en 2010, selon le FAO, 1 kg de pesticide par habitant était épandu sur notre hexagone…). Celle-ci a été présentée à Montier-en-Der en 2014, suivi en 2016 de "Un baiser pour les abeilles de la Terre" dans la continuité des différentes rencontres avec les méliponiculteurs cubains. Sa compagne, Mariette Mercier est l'auteure de l'ouvrage "Dans l'intimité des abeilles", publié la même année.

Passionnés par les abeilles depuis 40 ans,  tous deux sont allés à Cuba dans le but de rencontrer les méliponiculteurs.

Les abeilles mélipones sont les abeilles originelles de ce pays. Elles étaient les uniques abeilles productrices de miel des peuples Guanahatabey, Ciboney et Taino, jusqu'à ce que les conquistadors envahissent l'île, exterminent les habitants et introduisent Apis mellifica vers les années 1600.

Si les abeilles européennes sont toujours présentes, Melipona beecheii vit encore à l'état sauvage et ils ont eu la chance de pouvoir l'observer dans son habitat. 

Depuis quelques années, des naturalistes, des chercheurs, des méliponiculteurs essaient de préserver cette abeille en dispensant des cours dans les lycées et à l'université agraire de la Havane : leur vie, les vertus thérapeutiques de leur miel sont spécifiques et leur pollinisation plus adaptée à la flore tropicale.

Au fil de leurs différents voyages, ils ont rencontré certains de ces méliponiculteurs qui leur ont ouvert grand leur porte et leur cœur. Cette exposition intitulée en espagnol "un abrazo para las abejas de la tierra" leur est dédiée.

On pourrait oublier le photographe derrière sa passion pour les abeilles. Pourtant son exposition nous permet d'entrer dans leur monde à travers un nombre d'oeuvres magnifiques permettant de retracer la vie de ces insectes si précieux pour notre vie, pour notre avenir... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

site : www.printempsdelaphotographie.fr                                        Contact : Ludot  Monique      +33(0)2 54 96 89 33       06 45 75 20 30

Office de Tourisme, Sologne côté sud                                              Courriel : ludotmonique@orange.fr

32 place de la Paix                                                                                

41200 ROMORANTIN-LANTHENAY

tourisme.solognecotesud41@gmail.com

+33(0)2 54 76 43 89